GTF : norme message transport EDI

Accès membres & abonnés

Identifiant :
Mot de passe :
Demande d'identifiant
Mot de passe perdu ?

Actualités

  • Le GTF niveau Européen

    Le GTF a intégré le 15 Janvier la structure de consultation  DTLF  ( Digital Transport and Logistics Forum ) gérée par la Direction Transport DG MOVE de la commission EUropéenne.

    Il participera ainsi aux travaux sur les évolutions lancées par l'Union Européenne pour digitalisation des Systèmes d'Information des états membres : 

    - dématérialisation des documents de transport (eFTI = Electronic Freight Transport Information) 

    - Création de base de données des flows  (CCI = Corridor Cargo Information) 

    Nous invitons nos abonnés à suivre ces travaux dans la partie DOCUMENTS/ NORMALISATION / DTLF  de ce site.

  • Le GTF chez TLF 13/11/2018; 30/01/2019

    Le TLF travaille sur l'Impact du Digital sur les secteurs du transport et de la logistique, et a décidé d'écrire un "LIVRE BLANC" pour aider ses adhérents à mieux appréhender / comprendre ces changements et les intégrer dans leur feuille de route.

    Le GTF a décidé de s'associer à cette initiative et de participer à sa rédaction.

  • FORUM ISO TC204 à BUDAPEST du 11 au 14 septembre 2018

    Le GTF a participé aux dernières réunions de travail ISO à BUDAPEST du 11 au 14 septembre.  

     

    Les documents : planning, présentations, ect ... sont disponibles aux adhérents dans l'onglet  documents de ce site.  

     

    Les abonnés  trouveront également dans l'onglet DOCUMENTS de ce site REPERTOIRE NORMALISATION  les documents liés aux projets traités lors de ce FORUM .

  • Le GTF chez GALIA 20/08/2018

    Le 20 septembre 2018 , GALIA (Normalisation des échanges EDI dans le domaine des constructeurs automobiles) a organisé une journée sur le digital au service de la performance des échanges collaboratifs.

    Le président du GTF a participé à une table ronde sur le thème « API, Plateformes, Business analytics, EPCIS… les apports d'outils complémentaires » avec les intervenants :  

     

    -        AXWAY : Utilisation des API en complément de l’EDI sur des cas d’emploi ciblés.

    -        CAILLAU (équipementier de rang 1) :  Intelligence artificielle pour anticiper et faire des analyses prédictives pour détecter les comportements inhabituels et proposer des solutions (analyse des données reçues par EDI – DELFOR, DELJIT)

    -        GTF : Travaux de standardisation des API, plateformes collaboratives.

    -        SHIPPEO :  Plateforme collaborative permettant le suivi en temps réel des flux transports.

  • GS1 - Trucks tracking

    Le GTF, dans le cadre de collaboration avec GS1, participe à un groupe de travail ( Kick-off du projet
     28 mars 2018, 
    réunions du 22 mai, 27 juin et 4 octobre) chez GS1 consacré à l’interconnexion des plateformes collaboratives de tracking camion.


     

  • BNTRA : Comité d'Orientation

    Le GTF a participé au  CODOR du BNTRA ( Bureau de Normalisation des Transports, des Routes et de leur Aménagement qui couvre en particulier le transport routier pour la France par délégation de l'AFNOR)  le 25 mai 2018.  

     

    La réorganisation de cet organisme est en cours et le GTF reste partie prenante des travaux.

     

    Les abonnés trouveront les documents s'y rapportant dans la partie DOCUMENTS de ce site.

  • FORUM UN CEFACT GENEVE 23 au 27 avril 2018

    Le GTF a participé au  FORUM UN CEFACT du 23 au 27 avril 2018  à GENEVE.  

     

    Les documents : planning, présentations, ect ... seront disponibles dès mise à disposition dans l'onglet  documents de ce site.  

     

    Les abonnés  trouveront également dans l'onglet DOCUMENTS de ce site REPERTOIRE NORMALISATION  les documents liés aux projets traités lors de ce FORUM dans des répertoires liés à chaque projet : 

    Pipeline Data Carrier project

    IMO FAL Project Proposal

    Smart Containers project 

    Multi Modal Transport Reference Data Model project

    Buy-Ship-Pay Reference Data Model project 

    Recommendation 16 revision (UN/LOCODE) project 

  • GS1 et l' E-CMR

    Le GTF, dans le cadre de collaboration avec GS1, participe à un groupe de travail ( réunions des 27 mars 2018,16 mai 2018 et 10 juillet 2018) chez GS1 consacré au sujet de la digitalisation de la CMR (suite de travaux commencés en 2017) 


     

  • SITL 2018

    Le GTF a participé au plus grand événement français pour les transporteurs : le SITL du 20 au 23 mars 2018 à Villepinte.

    Merci à nos abonnés et membres venus sur le stand ! 

  • Participation GTF Travaux du Ministère

    Le 19 Octobre 2017 Le ministère de l'environnement, de l'énergie et de la Mer présentait dans ses locaux de La Défense l'étude lancée pour faire le point sur les nouvelles technologies : EDI/IoT /Blockchain. Le GTF était présent pour apporter sa connaissance des outils du monde du transport routier.

    Voir dans les DOCUMENTS de ce site Répertoire réservé au Ministère.

  • Interviews...

     Le Groupement RESO, AKANEA Développement, CalvaEDI, TELIAE et XYRIC, cinq membres "adhérents" ou "participants" du GTF, nous parlent de leur actualité, en rapport avec les travaux du GTF.

    Vous pouvez lire le détail de ces interviews à partir de l'onglet "ACTUALITES", ci dessous.

  • Guides INOVERT 4.0

    Les Guides Utilisateurs INOVERT dans leur version 4.0 (DISPOR - SCONTR - REPORT - INOSAV) ainsi que l'ANNEXE contenant les valeurs de codes, dernières mises à jour de janvier 2017, sont disponibles en téléchargement, pour les abonnés, rubrique Messages / INOVERT 4.0. Cette nouvelle version contient les tableaux des codes statuts pour les messages REPORT pour la messagerie et les lots.

  • GU 4.0 PICKUP

    Le Guide Utilisateur PICKUP 4.0 pour les demandes d'enlèvement, version janvier 2017, est disponible en téléchargement, pour les abonnés, rubrique Messages / INOVERT 4.0.

  • Guide du Licence Plate et de l'ETS

    Le Guide GTF du License Plate et de l'étiquette transport standard (ETS) est disponible en format brochure, sur simple demande, pour tous les membres et abonnés. Disponible aussi en téléchargement (Sommaire du GU ETS).

Plan du site   

A l'occasion du SITL 2016, interview de Jean-Marc Ors, Président du GTF

INOVERT 4.0 trace les options de transport de bout en bout

  

Le GTF a présenté à l'occasion de la SITL la nouvelle version 4.0 des messages de communication INOVERT. Celle-ci intègre plus d'informations sur les diverses prestations de transport et les demandes d’enlèvement.

  

C'est dans un souci de transparence et d'efficacité que le GTF (Groupement de Transporteurs Français) élabore les messages de communication INOVERT (INternational OVERland Transport) utilisés dans les échanges de données informatisées (EDI), et qu'il intègre de nouvelles informations liées aux flux physiques de marchandises.


Présent à la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL), en mars 2016 à Paris, le groupement a présenté de nouveaux messages en version 4.0. À l'instar de Geodis, qui commence à utiliser ce dernier standard, de nombreux transporteurs vont l'adopter dans les mois à venir. « Gefco ou encore Ziegler les exploiteront avant la fin de l’année, révèle Jean-Marc Ors, président du GTF. Ces derniers messages représentent une avancée importante par rapport à la demande du marché. Ils comportent notamment les adaptations nécessaires aux réglementations les plus récentes relatives au transport de matières dangereuses (ADR). Sur le plan fonctionnel, ils ont été revus pour mieux répondre aux processus de e-commerce. Ils intègrent ainsi de plus en plus de données permettant de gérer des ordres de transport toujours plus détaillés. »

  

Individualisation de la prestation transport

 Le GTF vise ici une meilleure traçabilité des opérations d'un bout à l'autre de la chaîne logistique. Il s'attache en particulier à faciliter les phases de transit entre transporteurs. Commerce électronique et livraisons aux particuliers oblige, le marché se segmente progressivement. Le Groupement doit prévoir toutes sortes de services optionnels tels que proposés par les enseignes de vente à distance et leurs prestataires transporteurs logisticiens. « Nous gérons plus finement les expéditions et les passages en cross-dock, grâce à une segmentation plus précise des statuts de traçabilité, développe le Président du GTF. En outre, nous avons multiplié le nombre de possibilités pour indiquer des prestations additionnelles : montage de meubles, livraison à l'étage, livraison à deux… Nous devons envisager les prestations les plus simples jusqu'aux plus complexes. Ce n'était pas possible jusqu'à présent. Cette segmentation, qui représente autant de choix de facturation, représente la principale évolution du marché de ces dernières années. »

 

A chaque client final correspond une prestation sur mesure, et donc une étiquette de transport individualisée. Parallèlement, la tarification évolue. Pour ne pas perdre d’argent dans un marché de plus en plus complexe, les entreprises ne peuvent plus facturer de manière globale. Il s'agit de faire payer le travail demandé au juste prix, quasiment au cas par cas. « Les transporteurs doivent s'adapter à la nouvelle donne, et nous leur en fournissons les moyens techniques. C'est ce que reflètent les nouveaux messages 4.0. En outre, du client final au donneur d’ordre, les évolutions d’INOVERT touchent aussi au retour d’informations. La prestation a-t-elle été réalisée correctement ? Le livreur était-il à l’heure ? Telles sont les questions auxquelles nous devons pouvoir répondre simplement. »

 

 Traçabilité de la reverse logistics

Par ailleurs, les nouveaux messages du GTF intègrent plus d'informations concernant les demandes d’enlèvement. Jean-Marc Ors explique : « Depuis l'origine jusqu'à la réalisation finale, nous avons multiplié les possibilités de réaliser ce type de services. Dans le cadre d’une ‘reverse logistics’ ou gestion des retours de produits, par exemple, il est maintenant possible de sous-traiter la prestation tout en conservant une traçabilité complète des opérations, quel que soit le schéma de transport. Nous avons également conçu une méthode pour éviter les allers-retours multiples de confirmations et autres données transmises d’un transporteur à son sous-traitant. Pour faire simple, nous identifions dans le message un sous-segment de transport par rapport à l’ordre principal. Parallèlement, nous conseillons une méthode de travail pour arriver à une traçabilité aussi efficace que possible. Car on le sait, trop d'informations tue l'information ! »

  

« Lorsqu’un grand donneur d'ordre comme Geodis adopte un nouveau standard, tous ses partenaires sous-traitants sont amenés à suivre, constate pour sa part Pierre Gérard, Délégué Général du GTF. C'est pourquoi les grands groupes sont souvent moteurs dans le développement de nouveaux processus informatiques. Mais les messages INOVERT 4.0 arrivent aussi chez les transporteurs via des logiciels de transport (TMS) qui les intègrent en amont. Akanea, Xyric,Teliae et Aplus Informatique sont quelques-uns des partenaires clés du GTF. »