GTF : norme message transport EDI

Accès membres & abonnés

Identifiant :
Mot de passe :
Demande d'identifiant
Mot de passe perdu ?

Actualités

  • Le GTF niveau Européen

    Le GTF a intégré le 15 Janvier la structure de consultation  DTLF  ( Digital Transport and Logistics Forum ) gérée par la Direction Transport DG MOVE de la commission EUropéenne.

    Il participera ainsi aux travaux sur les évolutions lancées par l'Union Européenne pour digitalisation des Systèmes d'Information des états membres : 

    - dématérialisation des documents de transport (eFTI = Electronic Freight Transport Information) 

    - Création de base de données des flows  (CCI = Corridor Cargo Information) 

    Nous invitons nos abonnés à suivre ces travaux dans la partie DOCUMENTS/ NORMALISATION / DTLF  de ce site.

  • Le GTF chez TLF 13/11/2018; 30/01/2019

    Le TLF travaille sur l'Impact du Digital sur les secteurs du transport et de la logistique, et a décidé d'écrire un "LIVRE BLANC" pour aider ses adhérents à mieux appréhender / comprendre ces changements et les intégrer dans leur feuille de route.

    Le GTF a décidé de s'associer à cette initiative et de participer à sa rédaction.

  • FORUM ISO TC204 à BUDAPEST du 11 au 14 septembre 2018

    Le GTF a participé aux dernières réunions de travail ISO à BUDAPEST du 11 au 14 septembre.  

     

    Les documents : planning, présentations, ect ... sont disponibles aux adhérents dans l'onglet  documents de ce site.  

     

    Les abonnés  trouveront également dans l'onglet DOCUMENTS de ce site REPERTOIRE NORMALISATION  les documents liés aux projets traités lors de ce FORUM .

  • Le GTF chez GALIA 20/08/2018

    Le 20 septembre 2018 , GALIA (Normalisation des échanges EDI dans le domaine des constructeurs automobiles) a organisé une journée sur le digital au service de la performance des échanges collaboratifs.

    Le président du GTF a participé à une table ronde sur le thème « API, Plateformes, Business analytics, EPCIS… les apports d'outils complémentaires » avec les intervenants :  

     

    -        AXWAY : Utilisation des API en complément de l’EDI sur des cas d’emploi ciblés.

    -        CAILLAU (équipementier de rang 1) :  Intelligence artificielle pour anticiper et faire des analyses prédictives pour détecter les comportements inhabituels et proposer des solutions (analyse des données reçues par EDI – DELFOR, DELJIT)

    -        GTF : Travaux de standardisation des API, plateformes collaboratives.

    -        SHIPPEO :  Plateforme collaborative permettant le suivi en temps réel des flux transports.

  • GS1 - Trucks tracking

    Le GTF, dans le cadre de collaboration avec GS1, participe à un groupe de travail ( Kick-off du projet
     28 mars 2018, 
    réunions du 22 mai, 27 juin et 4 octobre) chez GS1 consacré à l’interconnexion des plateformes collaboratives de tracking camion.


     

  • BNTRA : Comité d'Orientation

    Le GTF a participé au  CODOR du BNTRA ( Bureau de Normalisation des Transports, des Routes et de leur Aménagement qui couvre en particulier le transport routier pour la France par délégation de l'AFNOR)  le 25 mai 2018.  

     

    La réorganisation de cet organisme est en cours et le GTF reste partie prenante des travaux.

     

    Les abonnés trouveront les documents s'y rapportant dans la partie DOCUMENTS de ce site.

  • FORUM UN CEFACT GENEVE 23 au 27 avril 2018

    Le GTF a participé au  FORUM UN CEFACT du 23 au 27 avril 2018  à GENEVE.  

     

    Les documents : planning, présentations, ect ... seront disponibles dès mise à disposition dans l'onglet  documents de ce site.  

     

    Les abonnés  trouveront également dans l'onglet DOCUMENTS de ce site REPERTOIRE NORMALISATION  les documents liés aux projets traités lors de ce FORUM dans des répertoires liés à chaque projet : 

    Pipeline Data Carrier project

    IMO FAL Project Proposal

    Smart Containers project 

    Multi Modal Transport Reference Data Model project

    Buy-Ship-Pay Reference Data Model project 

    Recommendation 16 revision (UN/LOCODE) project 

  • GS1 et l' E-CMR

    Le GTF, dans le cadre de collaboration avec GS1, participe à un groupe de travail ( réunions des 27 mars 2018,16 mai 2018 et 10 juillet 2018) chez GS1 consacré au sujet de la digitalisation de la CMR (suite de travaux commencés en 2017) 


     

  • SITL 2018

    Le GTF a participé au plus grand événement français pour les transporteurs : le SITL du 20 au 23 mars 2018 à Villepinte.

    Merci à nos abonnés et membres venus sur le stand ! 

  • Participation GTF Travaux du Ministère

    Le 19 Octobre 2017 Le ministère de l'environnement, de l'énergie et de la Mer présentait dans ses locaux de La Défense l'étude lancée pour faire le point sur les nouvelles technologies : EDI/IoT /Blockchain. Le GTF était présent pour apporter sa connaissance des outils du monde du transport routier.

    Voir dans les DOCUMENTS de ce site Répertoire réservé au Ministère.

  • Interviews...

     Le Groupement RESO, AKANEA Développement, CalvaEDI, TELIAE et XYRIC, cinq membres "adhérents" ou "participants" du GTF, nous parlent de leur actualité, en rapport avec les travaux du GTF.

    Vous pouvez lire le détail de ces interviews à partir de l'onglet "ACTUALITES", ci dessous.

  • Guides INOVERT 4.0

    Les Guides Utilisateurs INOVERT dans leur version 4.0 (DISPOR - SCONTR - REPORT - INOSAV) ainsi que l'ANNEXE contenant les valeurs de codes, dernières mises à jour de janvier 2017, sont disponibles en téléchargement, pour les abonnés, rubrique Messages / INOVERT 4.0. Cette nouvelle version contient les tableaux des codes statuts pour les messages REPORT pour la messagerie et les lots.

  • GU 4.0 PICKUP

    Le Guide Utilisateur PICKUP 4.0 pour les demandes d'enlèvement, version janvier 2017, est disponible en téléchargement, pour les abonnés, rubrique Messages / INOVERT 4.0.

  • Guide du Licence Plate et de l'ETS

    Le Guide GTF du License Plate et de l'étiquette transport standard (ETS) est disponible en format brochure, sur simple demande, pour tous les membres et abonnés. Disponible aussi en téléchargement (Sommaire du GU ETS).

Plan du site   

SITL 2016 : le témoignage de 3 de nos membres

AKANEA intègre INOVERT 4.0

Ces éditeurs très spécialisés comptent chacun plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de flottes clientes. À l'exemple d’Akanea, un membre actif du GTF, qui participe aux commissions techniques. « Parce qu'il porte en son sein de nombreux adhérents transporteurs, le GTF nous pousse à être encore plus pointus à l'écoute de nos clients, et à entrer dans les détails des processus. Nous sommes également force de propositions par rapport à l'évolution des messages », souligne Arnaud Martin, Directeur du Développement d’Akanea.

Grâce à INOVERT 4.0, l'éditeur affirme être aujourd'hui mieux à même de répondre aux contraintes de livraisons propres aux particuliers. Il développe en exemple : « Il était évidemment nécessaire de prévoir la possibilité d’indiquer des prestations supplémentaires, pouvant être ajoutées lors de livraison aux particuliers (étages, digicode, prise de Rendez-vous …). Ce que nous avons fait avec le GTF. »

Vu du TMS, il faut gérer ces propriétés. Tout est relativement simple dans le cadre d'un contrat de transport basique d'un point A à un point B, où seul un transporteur détient les informations de livraison dans son logiciel. Mais dès que l'on remet de la marchandise à un confrère qui va effectuer le dernier kilomètre, le flux des informations doit accompagner celui des marchandises. « C'est tout l'intérêt d'une structure transversale experte telle que le GTF que de normaliser et de s'adapter aux problématiques du moment. Pour répondre aux enjeux du e-commerce et aux évolutions réglementaires dans le transport de matières dangereuses, par exemple, la profession a besoin d'être forte, donc collaborative et flexible. Il est extrêmement important que les éditeurs informatiques et les entreprises de transport réfléchissent ensemble à améliorer tous ces flux pour les optimiser et en rationaliser les coûts. C'est, en substance, le rôle du GTF et de ses adhérents. »

Une tour de contrôle des opérations de transport 

Akanea présentait justement sur la SITL une nouvelle version (V 14) de son logiciel Akanea TMS, dont les évolutions sont en phase avec celle des messages INOVERT. Le nouveau planning graphique Xplan est intégré à l'application centrale. « Les prises de rendez-vous sont identifiées par des codes couleurs sur le planning, explique Arnaud Martin. Cela permet à l'exploitant de visualiser immédiatement ces expéditions particulières. »

L’outil d’aide à la décision cible tous les métiers du transport. En effet, le module Xplan propose plusieurs modèles de plannings graphiques, spécialement pensés pour chaque typologie de métier du TRM : lot partiel, groupage, vrac, benne, citerne, conteneur, etc. L’échange d'informations entre les différentes phases de transport est au cœur de la stratégie du prestataire informatique et de ses clients : faciliter les prises de décision pour in fine, dégager de la marge.

« L’objectif est de proposer une véritable tour de contrôle des opérations de transport », souligne le directeur, qui développe concrètement, sur les plans fonctionnels et techniques : « Au niveau graphique, nous présentons les informations en mode vectoriel. Cela permet de garder une excellente définition des tableaux quelle que soit la taille d’affichage, en particulier sur des écrans très larges, qui sont de plus en plus courant dans le transport. Un exploitant peut ainsi visualiser simultanément jusqu'à 40 conducteurs. Nous pouvons présenter les informations selon différents types de modèles, de façon à ce que chaque type de transporteur s'y retrouve. Nous adaptons le logiciel à des activités de traction portuaire, d’affrètement ou de groupage de lots, par exemple. Autre particularité : nous avons intégré dans le planning des éléments cartographiques ainsi que des indicateurs clés qui donne à l'exploitant une vision immédiate de la rentabilité d'un voyage. »


Intégrer la prise de rendez-vous avec TELIAE

Sur la SITL, nous avons aussi rencontré Frédéric Bagnol, Président de Teliae, une société informatique connue pour son logiciel Station Chargeur, qui représente une interface entre les chargeurs et les transporteurs. La SSII propose également l’application de gestion du transport (TMS) Teliway, conçue pour la messagerie, et qui équipe notamment des sous-traitants répondant aux processus de France Express / Calberson : les Transports Moulinois (03), Transports Devoluy (05), Transports Régis Martelet (21), Transports Florczak (32), Imany Transports (52), Schenker Joyau (52 et 85), Express Catalan (66) et Transco (68). 

Afin de fiabiliser les derniers kilomètres et les opérations de livraison, Teliae a conçu une petite application reliée  à son TMS : Telimobile. Celle-ci permet de localiser le chauffeur, de lui envoyer une feuille de route électronique et de réaliser des photos des événements de livraison : l’émargé de transport, le colis s'il est endommagé, etc. Un système de prise de rendez-vous par SMS est intégré dans le TMS. « Lancée il y a un an, Telimobile est aujourd'hui utilisée par 500 chauffeurs livreurs, dont 250  chez les transports Mazet, relève Frédéric Bagnol. Nous servons aussi des acteurs de la distribution urbaine tels que Vert Chez Vous. D'une manière générale, toutes les nouvelles entreprises où nous installons aujourd'hui Teliway demandent également l'application mobile. Cela devient standard », affirme le prestataire.

Pour Teliae, l'avenir sera fait d'applications mieux connectées entre elles. Car aujourd'hui, les systèmes d’informatique mobile sont encore trop propriétaires. Dans cette démarche, le rôle du GTF est indéniable. « Le GTF est amené à proposer des messages tenant compte des problématiques de communication entre les camions et les TMS. Cela permettra aux différents acteurs présents sur ces deux segments de s’interfacer, en limitant les systèmes et les partenariats fermés. À mon sens, il s'agit de la prochaine étape de normalisation du métier. L’objectif étant de faciliter les échanges et de simplifier la vie des transporteurs. »

Prévoir un délai d'intervention

Teliae a déjà intégré la dernière version 4.0 des messages INOVERT dans son TMS Teliway. L'éditeur apprécie de pouvoir affiner toutes les informations d’expédition telles que les émissions de CO2, et bien sûr, les prestations de transport proprement dite. « Lorsqu'on livre un lit chez quelqu'un, par exemple, on peut l’acheminer en bas de l’immeuble, sur le palier, ou encore dans la pièce souhaitée. On peut avoir à  installer la literie, et à récupérer l’existant. Toutes ces options de transport sont mises à disposition des clients sur les sites de e-commerce. Notre rôle est de les véhiculer au plan informatique. En outre, il est assez complexe de représenter les choix horaires de plus en plus précis qui sont proposés aux destinataires, ou qui doivent entrer dans l'organisation d'une tournée.  Par exemple, une enseigne de vente de meubles faisant appel à un transporteur amené à monter le mobilier va lui préciser qu'il est nécessaire de prévoir 3 tranches de 15 minutes pour mener l'opération à bien. Le prestataire saura ainsi que dans son camionnage, il doit prévoir cet intervalle de temps avant d'engager une nouvelle mission.»

Le défi technologique du transport

L'enjeu est tout simplement de pérenniser les entreprises traditionnelles de transport dans un contexte concurrentiel nouveau, face à des acteurs avancés sur le plan technologique tels qu'Amazon. Les enseignes de vente à distance et leurs prestataires de transport et de logistique sont en compétition sur plusieurs points : les délais de livraison, les services proposés, et l'optimisation des tournées afin de rester rentable.

« La normalisation des informations opérée par le GTF répond à toutes ces problématiques, avance Frédéric Bagnol. En effet, si les prestations et les délais proposés par tel ou tel e-commerçant sont différents, les messages INOVERT, ainsi que les logiciels que nous concevons, doivent considérer toutes les possibilités du marché. C'est toute l'expérience du GTF que de mettre au point des messages assez ouverts pour englober les évolutions probables du marché, tout en étant précis et compréhensibles par tous. Les membres du GTF, qui sont des éditeurs informatiques et des professionnels du transport, doivent placer le curseur au bon endroit quand ils composent une nouvelle version d’INOVERT. »


Pour XYRIC : « La version 4.0 d’INOVERT améliore l’automatisation des processus »
 
Grâce à la version 4.0 des messages INOVERT, Rémi Vallet, Directeur des Opérations de l'éditeur Xyric, témoigne de l'automatisation des processus et des avantages opérationnels pour ses clients.
 
En quoi les nouveaux messages développés par le GTF sont-ils en phase avec l'évolution de votre logiciel de gestion du transport (TMS), et correspondent-ils mieux aux besoins de vos clients ?
 
D'une manière globale, depuis une dizaine d’années, notre TMS PROXYLOG a évolué pour permettre à une société de transport de traiter l’ensemble de ses activités : messagerie, lots partiels, lots complets, citernes, vrac avec un outil unique. Parallèlement, les messages INOVERT, à l’origine très orientés sur le métier de la messagerie, se sont enrichis pour couvrir toutes les activités de transport.
Dans le domaine spécifique du transport de matières dangereuses, par exemple, tous les documents édités via nos logiciels (récépissés, bordereaux de chargement de traction vers les plateformes et bordereaux de tournée) comportent les données légales dans le cadre de l’ADR (Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route). 
 
Jusqu’à présent, beaucoup de transporteurs ne transmettaient pas correctement ces informations. Cela obligeait nos clients à contrôler manuellement ces informations et à les compléter si nécessaire. La version 4.0 d’INOVERT permet l’automatisation de ce processus. Cela rend un grand service aux réseaux indépendants (messagerie ou palettes), en particulier, pour lesquels nous éditons automatiquement les récapitulatifs ADR des tractions au chargement sur les plateformes de cross-dock, qui doivent correspondre aux flux physique réellement pointés.
 
Un autre exemple : avec la mise en place d’une facturation centralisée entre prestataires associée à une compensation de règlement, nos clients effectuent de la gestion de services complémentaires (montée à l’étage, dépotage de palettes, livraison dans un créneau horaire particulier, course, etc .). Le principe est de définir un prix de transport enrichi de grilles tarifaires, en fonction des besoins du donneur d’ordre ou du destinataire. La nouvelle version INOVERT 4.0 nous permet maintenant de gérer automatiquement ces prestations additionnelles avec notre TMS.
 
Tout cela influe positivement sur la facturation, mais aussi sur la qualité de service…
 
Tout à fait. Nos logiciels (PROXYLOG et Gestion de réseaux) analysent en permanence la qualité et les délais de nos clients, mais également de leurs sous-traitants. Nous fournissons ainsi des indicateurs aux transporteurs, qui peuvent eux-mêmes les opposer à leurs chargeurs. Jusqu’à présent, seuls les délais et la qualité de livraison pouvaient être mesurés. Avec la nouvelle version INOVERT 4.0, l’ajout de tous les statuts de collecte et d’enlèvement induit une meilleure communication, donc une meilleure fiabilité.
Dans le monde du transport frigorifique, en particulier, la nouvelle version des messages du GTF prend en considération les spécificités de nos clients avec l’ajout de certains statuts comme la « livraison refusée cause mauvaise température », ou encore la possibilité de scanner et d’identifier la preuve de livraison avec la Lettre De Voiture Globale (LDVG).
 
Comment les informations recueillies par de l'informatique mobile participent-elles à améliorer la chaîne logistique ?
 
Les flottes dotées de notre solution sur smartphone ont accès à tout un ensemble d’informations, auparavant réservées aux transporteurs équipés d’informatique embarquée. De nouveaux statuts permettent de mesurer les temps d’attente, ainsi que les arrivées et les départs de site. Tous ces éléments précisent le calcul du délai de livraison auprès des chargeurs. Jusqu’à présent, seule la date de livraison était disponible.
 
Le monde du transport étant en pleine évolution technologique, de nouvelles fonctionnalités logicielles et de nouvelles intégrations voient le jour chaque année. Quel est le rôle du GTF dans cette mouvance ?
 
En effet, les réseaux de transport créent régulièrement de nouveaux produits ou fonctionnalités que nous intégrons dans nos propres solutions. La nouvelle version INOVERT 4.0 nous permet de nous interfacer avec les TMS des adhérents de ces réseaux, non équipés de PROXYLOG. En particulier, l'ajout des détails du colisage facilite la transmission de certaines informations indispensables aux groupements spécialisés dans les marchandises de longueur importante.
 
Il faut préciser que notre participation active au sein du groupe de travail du GTF nous permet de remonter les besoins de nos clients et d’échanger avec les éditeurs informatiques et les professionnels du transport. L’ensemble des membres du groupe technique est à l’écoute des problématiques de chacun. Nos logiciels s’adaptent en permanence à la standardisation préconisée par le GTF.